Accompagner
le grand âge

Maison nationale des artistes – EHPAD

La Maison nationale des artistes est un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (EHPAD), née du voeu de Madeleine Smith-Champion et de Jeanne Smith en contrepartie du legs de leur propriété qu’elles souhaitaient toutes deux voir affectée « à la création d’une maison de retraite pour des artistes et des écrivains ».

Télécharger la présentation de la Maison nationale des artistes

 

LIEU D’ACCUEIL
ET D’ACCOMPAGNEMENT

UN PROGRAMME CULTUREL

Les équipements de la Maison permettent aux artistes résidents de poursuivre leur activité individuellement ou collectivement. Une Académie de peinture et de dessin est à leur disposition qui propose des cours ouverts aux résidents comme au public extérieur. Des pianos sont à disposition des musiciens.
Découvrir la programmation culturelle
Des expositions sont programmées tout au long de l’année, souvent monographiques ou collectives qui, chaque fois, permettent de redécouvrir le travail de certains des résidents.

La Fondation des Artistes finance par ailleurs, chaque année, une résidence artistique dans la maison de retraite qui, au fil des rencontres avec les résidents, permet d’aboutir à la création d’une oeuvre, d’une exposition, d’une représentation…

Une programmation quotidienne de rencontres, concerts, lectures, conférences, projections est définie chaque semaine. Certaines de ces activités sont ouvertes aux visiteurs extérieurs ou mises en oeuvre dans le cadre d’activités intergénérationnelles.

Un journal interne trimestriel, le Fil d’argent est conçu avec les résidents. Il est le principal outil d’information sur la vie de la Maison nationale des artistes, sur son histoire, ses activités, ses résidents ainsi que sur ses relations privilégiées avec la Fondation des Artistes, avec la MABA ou encore les artistes locataires d’ateliers en contrebas du parc. Une collection de petits livres coéditée par la Fondation des Artistes et Bernard Chauveau Editions, la Collection du Parc, offre un regard singulier sur certaines des personnalités qui habitent ou ont habité la Maison nationale des artistes, au rythme d’un ou deux titres par an.

Historique

Créée en 1945, au lendemain de la guerre et administrée pendant de nombreuses années par le peintre Maurice Guy-Loë qui lui donna son caractère et son ambiance si particulière, elle a accueilli depuis des centaines de créateurs.

En 1976, l’Etat crée la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques devenue en 2018 la Fondation des Artistes, chargée d’administrer notamment le legs des soeurs Smith et sa maison de retraite. Entièrement rénovée en 2000 puis en 2018, la Maison nationale des artistes est un établissement privé à but non lucratif, agréé, conventionné et habilité à l’aide sociale qui peut accueillir 80 résidents, prioritairement des artistes mais aussi des nogentais ou des val-de-marnais qui souhaitent se retirer, ou qui sont confrontés à des problèmes de dépendance.

L’EHPAD est placé, depuis 2002, sous le contrôle des autorités de tutelle que sont l’Agence régionale de Santé du Val-de-Marne et le Conseil départemental du Val-de- Marne qui contribuent, avec la Fondation des Artistes à son financement.

Voir la liste des résidents de 1945 à 1998

La singularité de l’établissement réside dans son projet visant à susciter le bien être et le bien vieillir de l’ensemble des résidents durant leur séjour, dans un cadre d’exception à l’appui d’un accompagnement délibérément orienté vers les arts et la culture.

Cette maison de retraite est née de la générosité d’artistes pour leurs pairs ; elle est aujourd’hui encore une maison dédiée aux artistes dans le grand âge, comme aux val-demarnais qui trouvent dans une programmation artistique variée et ouverte, un intérêt et une curiosité sans cesse mobilisés.

 

Bâtiments

Installée dans l’ancienne demeure du XVIIIe siècle de la photographe Jeanne Smith, la Maison nationale des artistes se déploie sur deux bâtiments, le plus ancien rénové, l’autre construit dans l’esprit des lieux, reliés par une grande véranda en façade qui donne accès aux principaux espaces collectifs.

La Maison s’organise sur quatre niveaux desservis par d’amples circulations et par des ascenseurs adaptés ; elle a conservé les salons de réception du XIXe siècle qui s’ouvrent sur le parc arboré.

 

Parc arboré

Site protégé, le parc arboré de 10 hectares, planté d’essences rares, est ouvert aux résidents pour leurs loisirs et leurs promenades. Des mobiliers sont prévus dans les allées pour ménager des zones de repos ou de détente. Une roseraie, un vignoble y sont aménagés.

 

Espaces communs

Au rez-de-chaussée, la véranda accueille tous les visiteurs et constitue une véritable galerie qui dessert l’accueil général de la Maison, le grand salon, le salon bleu et le salon de musique, ainsi que l’espace de conférences aménagé dans la salle Guy-Loë pour accueillir la programmation culturelle quotidienne, ainsi que le Petit Café, espace convivial d’échanges et de rencontres où le goûter est servi, chaque jour.

Au rez-de-jardin, la vaste salle à manger donne sur une terrasse dite la terrasse de vues. Toutes les pièces sont aménagées et décorées avec du mobilier et des oeuvres provenant des collections de la Fondation des Artistes ou exécutées par des artistes qui ont vécu dans la Maison.

Un salon de coiffure y est également installé ainsi qu’une Académie de peinture pour la pratique artistique.