Soutenir
les écoles d’art

Accompagner la transition vers le milieu professionnel

Le soutien aux écoles d’art est un axe récent parmi les actions de la Fondation des Artistes, mis en œuvre en 2016. Grâce à ce dispositif, tous les deux ans, une école d’art en France est accompagnée au terme de sa mission de formation de jeunes artistes et professionnels de l’art, pendant la période transitoire entre la sortie de l’école et l’insertion dans le milieu professionnel.

 

L’EESAB, l’école européenne supérieure d’art de Bretagne (Brest, Lorient, Quimper & Rennes)

Un deuxième partenariat qui prend la suite du programme initié avec l’ENSP d’Arles, vient d’être conclu avec les écoles d’art de Bretagne, pour les années scolaires 2019/2020 & 2020/2021.

Les écoles d’art de Bretagne sont regroupées en un établissement public de coopération culturelle, l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, sous tutelle du Ministère de la Culture. Elle délivre un enseignement en art, design et communication-design graphique qui conduit aux diplômes nationaux DNA (valant grade de licence) et DNSEP (valant grade de master). Elle accueille chaque année sur ses quatre sites près de 900 étudiants encadrés par une équipe pédagogique composée d’une centaine d’enseignants.

La Fondation des Artistes s’engage à financer un programme de résidences croisées à l’étranger de jeunes diplômés, sur la base des partenariats conclus par l’EESAB en Amérique Latine, en Australie et en Europe.

 

Résidences croisées : 2 premières lauréates

Un appel à projet a été lancé auprès des artistes diplômés de l’une de ces 4 écoles. Un jury a retenu la candidature de Laureline Mahéo (diplômée de Lorient) pour une résidence, dès la fin de l’année 2019, en Australie du Sud, à l’Université d’Adélaïde et celle de Gaëlle Haubtmann (diplômée de Quimper) pour un séjour dans l’école d’art du Yucatan au Mexique.

Gaëlle Haubtmann part à la fin de l’année au Mexique à l’ESAY à Merida, un établissement d’enseignement supérieur basé sur le territoire du Yucatan, à la péninsule Est du Mexique. Cette école forme des professionnels créateurs, réalisateurs, critiques, chercheurs, professeurs spécialisés, promoteurs culturels en arts scéniques et visuels et dans toutes les disciplines liées aux activités artistiques (théâtre, musique, danse, arts…). Surnommée la Ville blanche, Merida a obtenu le titre de capitale américaine de la culture en 2017 et dispose de nombreux atouts culturels. Musée d’art contemporain, archives historiques de la ville, Musée mondial du Monde Maya… la région est également riche d’un patrimoine culturel de premier rang (sites archéologiques mayas, maisons coloniales, haciendas hispaniques…).

La résidence de trois mois se conclura notamment par une exposition dans les espaces de l’ESAY.

Laureline Mahéo part à la University of South Australia (UniSA) à Adelaïde, la plus grande université de son territoire, accueillant près de 30 000 étudiants dont 5 000 étudiants étrangers. Proposant plus de 200 diplômes dans les domaines de l’éducation, des sciences de la santé, des arts et des sciences sociales, de l’ingénierie et de l’environnement, elle dispose d’un important département en Art, Architecture et Design. Située à 1 400 km de Sydney, Adelaïde est une ville côtière cosmopolite de 1,3 millions d’habitants. Elle compte plusieurs musées célèbres, dont la Galerie d’Art d’Australie méridionale où est exposée une collection de 38 000 œuvres englobant l’art australien, européen, nord-américain et asiatique et le musée d’Australie-Méridionale, dédié à l’histoire naturelle.

La résidence de trois mois en Australie se conclura par une exposition en décembre 2019 à l’Université. Une restitution dans le cadre du French Festival, organisé par le Festival Center, début 2020, est envisagée.

 

 

Premier partenariat conclu en 2016

École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (ENSP)

Le premier établissement choisi pour bénéficier de cette aide, d’un montant de 70 K€, pour les années scolaires 2016/2017 et 2017/2018, fut l’École nationale supérieure de la Photographie (ENSP) d’Arles, du fait de la relation privilégiée que la Fondation des Artistes entretient avec le milieu de la photographie.

Cette aide s’est déployée selon trois axes :

  • Le financement d’une thèse de recherche en photographie : une bourse de doctorat a été attribuée à Nina Ferrer-Gleize
  • pour sa recherche intitulée Le paysage au travail dans la photographie et la poésie, des années 70 à nos jours. En 2017, cette artiste a eu l’occasion de présenter un premier état de ses recherches à la MABA, lors du Week-End Intense Nord / Est du Mois de la Photo du Grand Paris.
  • Une résidence artistique à Nogent-sur-Marne a été offerte à Barnabé Moinard, afin d’étoffer son travail photographique. Le photographe a pu ainsi mener une recherche personnelle en juin et juillet 2017, à Nogent-sur-Marne.
  • Une exposition intitulée Modernité des passions, conçue à partir de la collection photographique d’Agnès b. a été confiée à de jeunes commissaires formés à l’ENSP, Antoine Brun, Siouzie Albiach et Léa Sotton ; elle a inauguré, en juillet 2019, les nouveaux espaces de l’école à Arles, lors des Rencontres Internationales de la Photographie 2019.

 

 

Actions
en cours

EESAB

Cour intérieure EESAB
Cloître de l'école d'art de Rennes

La Mer est bleue

Programme transversal pour les 4 sites et les 3 options La mer est bleue
Programme transversal développé sur les 4 sites et propres aux 3 options enseignées

Ecole européenne supérieure de Bretagne

EESAB