Chargement Évènements

Home Away from Home, Mario D’Souza

6 mai 202118 juillet 2021

Faisant suite à la résidence de Mario D’Souza et aux moments partagés avec les résidents et l’équipe, Home Away from Home se déploie pour quelques mois dans les espaces de la Maison nationale des artistes. Home Away from Home est plus qu’une exposition, c’est une expérience dans laquelle Mario « habite » l’espace. Il prend possession de la Maison qui, à son contact, se transforme, se décore, s’habille et retrouve une dimension personnelle et domestique. Le grand salon, la galerie deviennent ainsi des lieux de l’intime, ceux dans lesquels Mario D’Souza dévoile son univers : les maisons où il a vécu, en Inde ou, ici en France, en région Centre Val-de-France, sa famille, les objets qu’il met en scène dans ses intérieurs… On y découvre Mario D’Souza dans son quotidien au sein de son appartement parisien, on le voit travailler, déambuler au sein d’un espace où l’on retrouve des caractéristiques similaires à celles qui s’expriment à la Maison nationale des artistes : l’exubérance et la profusion des motifs, la combinaison de couleurs et de textures variées, des bibelots d’époques et de genres divers, des objets du quotidien qui deviennent sculptures par le geste de Mario, des dessins peints directement sur les murs, des cadres, des tissus… Il en résulte un univers bigarré et joyeux qui appelle au jeu et au déplacement.

Cette problématique du déplacement est justement part intégrante du travail et permet d’appréhender l’œuvre de l’artiste : le déplacement est, avant tout, le sien, celui d’un déplacement entre des pays, entre des langues, entre des cultures, entre des motifs et ornementations, entre des gestes et pratiques culturelles différents. Si ce déplacement apparaît comme rupture, celles présentes sur les toiles de l’exposition, cet « entre deux » est justement l’élément qui permet de réunir, d’assurer la connexion entre ces deux espaces du dessin mais plus globalement entre ces deux endroits où se situe Mario D’Souza en permanence. Le blanc permet ainsi la matérialisation de cet espace vierge dans et avec lequel Mario D’Souza a construit une identité nouvelle à la convergence de toutes ces influences. Le travail est ainsi celui du syncrétisme, celui qui permet à l’artiste d’être chez soi ailleurs et d’être toujours soi ailleurs.

Mario D’Souza est un plasticien né à Bangalore en Inde, qui s’est installé en France ; il vit et créé entre et avec ces deux cultures. Après avoir étudié à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Mario D’Souza est le premier artiste à être accueilli en résidence au Mobilier national (2016 -2017) et il a aussi exposé au MacVal (2013). Parmi ses expositions individuelles, figurent les expositions, à la Chapelle Saint-Jacques, centre d’art contemporain (2020),  à la Fondation Cognac Martell (2019) ; Sense of power. Slowmade creations, carte blanche, Mobilier national, Gobelins (2018) ; Flow, Château d’Oiron, Centre des monuments nationaux (2017) ; Portraits from Within, Alliance Française Delhi, Inde (2016)…

 

Détails

Début :
6 mai 2021
Fin :
18 juillet 2021
Catégories d’Évènement:
,