Chargement Évènements

Conférence « Lydia, muse et modèle de Matisse » par Dominique Szymusiak

3 mars 2020
de 16:30
18:00

La grâce, l’élégance, la prestance de Lydia, son visage pur et majestueux, sa chevelure blonde et bouclée et son corps de danseuse souple aux rythmes arabesques, tout concourt à ce que la bonde sibérienne devienne le modèle que Matisse va peindre et dessiner exclusivement pendant quatre ans de 1935 à 1939, puis par périodes pendant les quinze années suivantes. Sa pose favorite est la tête couchée sur ses mains, les deux bras appuyés sur le dossier d’une chaise ou d’un fauteuil. Jusqu’en 1939, Matisse enchaîne les dessins et les peintures avec limpidité et selon des rythmes arabesques d’après cette femme aux canons de beauté idéale. Les peintures sont des orchestrations de couleurs de ce modèle souvent vêtu de robes que Matisse collectionnait, environné de fleurs et de tissus.

Fille unique d’un médecin, Lydia Delectorskaya est née à Tomsk (Russie) le 23 juin 1910. Orpheline à l’âge de 12 ans elle part vivre chez sa tante en Mandchourie. Elle émigre en France et s’installe à Nice en 1928. Le hasard aidant, en 1932, elle trouve du travail auprès d’Henri Matisse qui travaille alors à l’immense panneau de La Danse pour le Dr Barnes. Aide d’atelier puis garde malade et dame de compagnie de Madame Matisse, peu à peu elle pose pour Matisse qui en fait son modèle privilégié́ et crée une exceptionnelle relation triangulaire peintre, modèle, tableau.

Après une grave opération que subit Matisse en 1941, elle devient sa précieuse assistante. La guerre les oblige à déménager à Vence. Lydia s’occupe de lui trouver les modèles, et de lui fournir les conditions matérielles et les fournitures dont il a besoin pour créer. Son rôle est essentiel. Elle gère la maison, l’approvisionne, souvent pendant la guerre dans des conditions difficiles, s’occupe de la santé de Matisse. Elle se dévoue avec toute son énergie et assiste le peintre jusqu’à la fin de sa vie.

Dominique Szymusiak était conservateur en chef du musée Matisse du Cateau-Cambrésis.

 

Entrée libre, sous réserve de places disponibles.

t : 01 48 71 28 08

Henri MatisseLa Blouse bleue, 1936Musée des Beaux-Arts, Berne© Succession Henri Matisse 2019
Henri MatisseLa Blouse bleue, 1936Musée des Beaux-Arts, Berne© Succession Henri Matisse 2019

Détails

Date :
3 mars 2020
Heure :
16:3018:00
Catégorie d’Évènement: