PROMOUVOIR LES ARTISTES A L’INTERNATIONAL

Le processus d’immersion des créateurs dans un nouvel environnement permet bien souvent une mise en perspective de leurs pratiques, contribue à enrichir leur travail et peut donner lieu à de fécondes collaborations.

Leur offrir une scène artistique plus vaste, extranationale, est devenue une nécessité dont se sont emparés nombre d’acteurs culturels. La présence confortée des créateurs français ou résidant en France, se pose tout particulièrement dans ce constat.

Aux côtés des Ministères de la Culture et des Affaires étrangères, les grandes institutions françaises construisent individuellement des programmes internationaux qui leur offrent une visibilité à l’étranger ; les écoles d’art ont toutes intégré dans leur cursus, via Erasmus, la possibilité pour chaque étudiant d’aller effectuer au moins un séjour au cours de ses études à l’étranger ; des associations professionnelles sont de plus en plus actives dans ce domaine ; les fondations et organismes internationaux offrent aussi l’opportunité de programmes artistiques croisés. La Fondation des Artistes a souhaité prendre sa part de ces efforts de valorisation des artistes qui produisent en France et s’engage, en 2019, dans des actions de promotion de la création à l’international qui viendront compléter les dispositifs qu’elle anime déjà, notamment auprès des jeunes diplômés d’école d’art, auprès des artistes soutenus dans la production de leur œuvre grâce à la commission mécénat, ainsi qu’au travers de la programmation artistique de son centre d’art, la MABA.

 

Une résidence annuelle «Fondation des Artistes» à l’étranger

La Fondation des Artistes finance, à compter de 2019, une résidence artistique de deux années dans un pays et une structure dédiée, sur le modèle de ce qui a été mis en place avec les écoles d’art en France. La première résidence se fera, en relation avec le centre d’art La Panacée à Montpellier, à la Fonderie Darling au Canada.

 

La Biennale de Venise

La Fondation des Artistes soutient, à titre exceptionnel, la création de Laure Prouvost qui représentera la France à la Biennale de Venise en 2019.

 

Deux « Think Tank »

La Fondation des Artistes a parallèlement souhaité s’associer à deux groupes de réflexion sur ces questions de rayonnement de la scène française. Un premier groupe initié en 2017 par l’ADAGP, qui mobilise des institutionnels, mais aussi des artistes, des collectionneurs, des associations professionnelles et des galeries… qui a permis le lancement, en octobre 2018, d’un compte Instagram éditorialisé #ElaineAlain, alimenté par des contributions de commissaires et collectionneurs étrangers invités à présenter des artistes qu’ils apprécient et qui travaillent en France. Le second, mis en place à l’initiative de la Fondation Emerige, vise à réunir les principales fondations privées françaises actives dans le champ des arts plastiques, sous la forme d’une association Loi 1901, chargée d’orchestrer les invitations annuelles de curateurs internationaux, de fédérer des expositions dans les lieux de diffusion qui consacrent toutes, au même moment, les artistes de la scène française.